Une voie pour nos jeunes de la région?

Que le goût de se lancer en affaires soit inné ou bien qu’il résulte du désir d’être son propre patron, devenir entrepreneur est-il à la portée de tous ? Quoi répondre à ceux qui me questionnent et me demandent conseil à propos d’une idée d’entreprise résultant d’un éclair de génie, d’un projet ou même d’un rêve caressé depuis bien longtemps? Après avoir vécu le lancement d’une entreprise, l’acquisition d’un concurrent, la gestion opérationnelle d’une organisation et après avoir fait face à certains défis, me poussant à innover afin de trouver la meilleure solution, la réponse me semble maintenant bien évidente… allez de l’avant !! Il s’agit toujours d’expériences desquelles vous ne pouvez qu’en sortir grandi, en plus de réaliser de grandes choses et faire des apprentissages qu’il s’avère impossible de faire autrement!

Avant de s’engager dans quoi que ce soit, il est primordial d’être bien préparé et d’avoir fait les études de faisabilité nécessaires. Cette étape de planification s’avère essentielle, malheureusement elle est trop souvent négligée par les entrepreneurs. Lorsqu’on débute, plusieurs organismes et ressources sont en mesure de venir pallier à notre manque d’expérience ou pour simplement nous encadrer dans cette nouvelle aventure en terrain inconnu. Bref, les niveaux et formes d’aide auxquelles il est possible d’avoir recours peuvent être très variés, il est ainsi possible de compter sur un coup de pouce de la part du Centre local de développement (CLD), de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC), du Carrefour jeunesse emploi ou même de la part d’un mentor, pour ne nommer que ces possibilités.

Laissez-moi maintenant vous entretenir sur une façon de faire que j’ai trouvé très intéressante mise de l’avant par le Concours québécois en entrepreneuriat d’Abitibi-Ouest. En effet, ils ont présenté une activité sous la forme d’un «5 à 7», lors de leur dernière édition. L’activité comprenait deux volets, il a ainsi été possible d’annoncer les lauréats locaux de l’édition 2015 et a aussi permis d’offrir une tribune visant à partager des histoires à succès d’entreprises du milieu, tout en faisant la promotion des services mis à la disposition des entrepreneurs d’ici par les organismes de développement du milieu. Ces activités permettent la création d’un réseau de contacts, atout supplémentaire pouvant s’avérer très important dans le monde des affaires et qui sait, peut-être déboucher sur la signature éventuelle d’un nouveau contrat. Finalement, des apprentissages incomparables peuvent être faits en écoutant un entrepreneur passionné nous parler de son petit bébé avec des étoiles dans les yeux.

Osez… c’est en effet le meilleur conseil qu’il m’est possible de vous donner. Considérez où vous êtes actuellement en sachant clairement où vous souhaiter aller, soyez prêt à affronter les défis qui se trouveront sur votre route et entreprenez, tout en apprenant! //

Mots-clé dans l'article
, ,
Autres articles de Alexandre Julien

Trop jeune pour entreprendre? Jamais!

Le fait de m’être lancé en affaires à l’âge de 18 ans...
Lire cet article