Ceci n’est pas un régime miracle!

Il n’existe qu’une seule recette efficace, pas miracle, EFFICACE. Manger mieux, bouger plus! J’ajouterais S’AMUSER.

Ceci devrait être la règle #1 des féministes : Nous sommes belles, à partir du moment où nous sommes BIEN !

Après ma première grossesse, j’ai eu des ennuis de santé qui m’ont empêché de faire du sport pendant 6 mois. Être malade, m’a aussi fait retrouver mon poids d’avant grossesse en 3 mois. LE RÊVE..! NON! Je n’étais pas bien dans ce corps, flasque et sans vie. Les gens me disaient que le sport devait me manquer, moi qui bougeais beaucoup, même enceinte. La vérité c’est que ça ne me manquait pas. J’étais pas mal occupée dans mon statut de nouvelle maman et j’avais l’impression de n’avoir le temps de ne rien faire d’autre que de m’occuper de ce beau petit paquet d’amour. Le sport ne m’a pas manqué… Mais quand j’ai recommencé, j’ai fait un étonnant constat, je me suis ennuyée de MOI!

Ma détermination, mon envie de me dépasser, les nouvelles aventures, les étoiles dans mes yeux… JE me suis manquée. La maman Gabrielle s’est beaucoup ennuyée de la femme.

Suite à mon deuxième accouchement, qui s’est beaucoup mieux passé, j’ai mis moins de temps à me retrouver.

Les gens sur mon passage se sont dit : ben voyons elle court déjà elle!! J’imagine que certains m’ont trouvé pas mal intense, surtout ceux qui pensent toujours que l’on court pour avoir un corps plus mince! Ce n’est tellement pas ça! Je cours pour moi, pour me sentir femme, pour prendre du temps pour moi et pour surmonter des défis. C’est MENTAL et comme l’humain est bien fait, le physique suit. Pas comme sur une annonce de ‘’slimbodyextra’’ (marque fictive), mais comme une femme heureuse et oui, pas mal plus ferme d’un peu partout, ha, ha!

Ce qui est magique avec la course c’est qu’à un moment donné, sans trop t’en rendre compte, tu ne bois plus de boisson calorifique parce que avant et après une course, c’est tellement bon de l’eau fraîche. Tu manges bien une semaine avant une course officielle parce que tu veux être au top et qu’un trio Big mac qui te roule dans l’estomac pendant 21km c’est dégeulasse. Tu dors mieux, même si bébé boit encore la nuit. Tu as un super beau teint parce que tu passes beaucoup de temps dehors. Tu as meilleur caractère parce que tu te défoules sur l’asphalte au lieu de sur ton pauvre petit Stéphan (hi, hi!). Et le plus beau, tu décides d’aller courir avec le chariot pour enfants, la petite s’endort presque tout de suite et le terrible two arrête de s’obstiner pour regarder le paysage (merci mon dieu!!!).

La course a été une révélation pour moi, mais ce n’est surement pas pour tout le monde. Il y a la raquette, le ski, le patin à glace, à roulettes, la marche en sentier, sur route, en montagne, alouette!!

Faites-le pour l’endorphine que ça procure, pour voir le soleil ou la pluie, pour prendre de l’air, pour penser à autre chose, pour vous dépasser, pour vous défouler, pour prendre un break du lavage et des enfants (même prendre un break du chum!). Tout le reste se placera par lui-même et vous serez la plus belle!

Je suis féministe et je vous dis de ne pas brûler vos brassières, mais de METTRE votre soutien-gorge de sport et de sortir vous faire du bien !

UN PETIT COUP DE PIED AUX FESSES ET GO!
Mots-clé dans l'article
, ,
Autres articles de Gabrielle Ten-Have
Bilan du défi 100 milles 2018
Le défi 100 milles est une initiative régionale qui encourage les sportifs...
Lire cet article