Conseil des zapettes d’or

Alexandre D. Nickner lors d'un point de presse à Rouyn-Noranda dans le cadre de Culturat

Depuis plusieurs années, l’émission « C’est juste de la TV » diffusée à ARTV termine sa saison avec un grand gala télévisé visant à souligner les bons coups (et les moins bons) de la télé québécoise: Les Zapettes d’Or. Alexandre D. Nickner a été sélectionné pour siéger au conseil des Zapettes d’Or qui est responsable de la sélection des finalistes.

Au début de chaque saison, un appel de candidature est lancé pour former le conseil qui est composé de 35 adeptes de télévisions de partout au Québec. Cette année, trois représentants de l’Abitibi-Témiscamingue y ont leur place, soit Caroline Bilodeau de Rouyn-Noranda, Yancy Morin d’Amos et Alexandre.

Très honnêtement, j’étais surpris d’être sélectionné! Je n’avais pas eu beaucoup de temps pour préparer ma candidature, je n’ai même pas envoyé de vidéo comme c’était fortement recommandé.

explique monsieur D. Nickner.

Le gala des Zapettes d’Or a pris de plus en plus d’envergure au fil du temps. La 8e édition sera diffusé pour la seconde année en direct de la Place des Arts au printemps 2016. Après la sélection des finalistes par le conseil, le public sera appelé à voter pour les six catégories: personnage fictif incontournable de l’année; entrevue captivante de l’année; éclat de rire de l’année; performance artistique de l’année; prix spécial du Réparateur; grand prix Ça m’allume.

Je suis très content d’avoir l’opportunité de réaliser cette implication. Même si c’est plaisant, je prends cet exercice au sérieux. Ça me permet aussi d’ouvrir mes horizons et de regarder des émissions qui ne m’auraient pas nécessairement interpellé au premier coup d’œil.

Trois segments de « C’est juste de la TV » ont fait la renommé de l’émission, soit le « Ça m’allume », « le Réparateur » et le « N’ajuster pas votre appareil ». Alexandre se prêtera aux jeux au cours des prochaines éditions du Hurlement pour nous faire part de ses découvertes télévisuelles.

Autres articles de Christiane Desrivières
Un Noël économe, plaisir inclus!
Le temps des fêtes arrive et plusieurs s’arrachent déjà les cheveux en...
Lire cet article