Minimalisme: astuces pour une vie simplifiée

Deux femmes autour d'un feu

On entend de plus en plus parler de « minimalisme » et mode de vie simple. Est-ce une mode? Une secte?

Pour vous donner une définition simple du minimalisme, il s’agit de : se contenter d’un minimum de choses, être heureux en vivant plus simplement. C’est le contraire de quelqu’un qui est matérialiste qui veut toujours tout, toujours plus. En d’autres mots c’est d’avoir un mode de consommation raisonnable (au contraire de la surconsommation). Le minimaliste est aussi en lien avec une façon de vivre éco responsable (produire moins de déchets).

Cette façon de vivre touche plusieurs sphères de la vie :

Argent: dépenser moins et mieux

Nourriture: Acheter intelligemment (pour contrer le gaspillage), cuisiner plus, manger local

Biens matériels (vêtements, jouets, meubles gadgets derniers cris, produits de beauté…): acheter seulement ce que l’on a besoin réellement, acheter d’occasion, louer quand cela est possible, faire des échanges avec notre entourage, acheter nos biens de meilleure qualité donc plus durable.

Habitation: vivre dans un espace correspondant à nos besoins (par exemple : avons-nous vraiment besoin d’une grosse maison avec 5 chambres à coucher et 3 salles de bain si nous ne sommes que deux ?)

Temps: prendre notre temps, apprécier chaque moment, apprécier les choses simples (lire un bon livre, admirer un coucher de soleil, écouter les oiseaux qui chantent…)

Avantages du minimalisme

  1. Plus de temps pour vraiment faire les choses qu’on aime;
  2. Moins de temps à entretenir, laver, nettoyer, ranger des biens qui sont en trop et inutiles;
  3. Dépenser moins en objets inutiles, donc plus d’argent pour des projets, des activités qui nous plaisent;
  4. Plus d’espace dans son chez-soi, un environnement agréable et propre;
  5. Contribuer au bien-être de l’environnement en achetant moins de biens qui finiront en déchets.

Pour ma part, cela fait au moins un an que je m’intéresse à ce style de vie. Je me suis aperçue d’emblée que j’appliquais certains principes du minimalisme, car je n’ai jamais été une personne qui aimait « s’encombrer » de matériel. Je trie mes choses plusieurs fois par année (vêtements…), j’aime ce qui est utile. J’ai aussi appris beaucoup côté nourriture, budget…

Je vous donne des exemples concrets d’actions que j’ai posées en lien avec ma réflexion sur le minimaliste :

  • Débrancher le câble : quand je me suis rendu compte que les émissions que j’écoutais se trouvaient sur internet gratuitement ou à faible coût (tou.tv)
  • Alléger mon mobilier dans ma chambre : je me suis débarrassé des gros bureaux encombrants et j’ai aménagé mon garde-robe pour y mettre tous mes vêtements. Résultat : une chambre aérée où il fait bon dormir.
  • Me réabonner à la bibliothèque municipale pour diminuer mes achats de livres — j’avoue que c’est une de mes faiblesses dans mon budget !
  • Apprendre à faire mon propre savon à linge
  • Ne plus acheter certaines choses que je croyais indispensables au quotidien avant (ex. papier essuie-tout, j’utilise simplement des torchons)

« Éliminez la complexité de votre vie en vous déchargeant de l’inutile et les difficultés s’élimineront d’elles-mêmes » - Edwin Way Teale

 

Livres que j’ai lus

  • « Vivez mieux pour moins » de Béatrice-Poulin
  • « En as-tu vraiment besoin ? » de Pierre-Yves McSween
  • « L’art de la simplicité et l’infiniment peu » de Dominique Loreau

Livres sur ma liste de lecture

  • « Le bonheur est dans le peu » de Francine Jay
  • « Maman minimaliste » de Mino Rakotozandriny
  • « L’art du minimalisme » d’Élodie-Joy Jaubert

Blogues intéressants

Je vous en propose trois que j’affectionne particulièrement, mais avec une petite recherche, vous en trouverez plein d’autres.

Tags from the story
, ,
More from Christiane Desrivières
Plus folles que ça, tu meurs
RÉSUMÉ | Denise Bombardier nous amène dans l’univers d’un groupe de femmes,...
Read More