Michel Perron | Un pilier de l’Abitibi s’est éteint

C’est avec regret que nous avons appris le 6 avril dernier le décès de M. Michel Perron, résident du Lac Perron à Clermont. Toute l’équipe du Hurlement a une pensée pour sa femme, Mme Lise Perreault, qui est l’une de nos fidèles lectrices, ainsi que ses enfants et petits-enfants.

M. Perron était membre d’une triade d’incontournables développeurs avec ses frères, Normand et Jean, décédé en 2014. Michel a repris la présidence de l’entreprise familiale à la mort de son père Henri et, avec ses frères, il a su développer cette compagnie forestière jusqu’à prendre le pôle canadien de cette industrie. Il a su propulser le développement de la région, particulièrement de l’Abitibi-Ouest, à des sommets inégalés.

Au-delà du simple impact économique, M. Perron a transmis une philosophie familiale mettant l’humain au coeur de tout. Il a donné énormément, qu’on ne pense qu’à tous les immeubles qui portent maintenant son nom en ses murs, dont l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, mais aussi à toutes ses initiatives qui seront restées anonymes, comme son support dès les débuts du Hurlement. Michel a donné de son temps et de son énergie afin de créer une société meilleure.

Son départ nous attriste tous: il ne laissait personne indifférent. Son livre, ses actions et ses paroles seront garants d’un vaste héritage confié au peuple québécois.

C’est avec tristesse mais aussi avec fierté que nous pouvons affirmer que vous serez toujours, M. Perron, un clermontain de coeur.  //

More from Alexandre D. Nickner
Retour du spectacle Festivitas
Festivitas sera de retour en décembre prochain avec une toute nouvelle édition...
Read More