Du vert en hiver!

En hiver, les plantes d’intérieur occupent une place de choix dans nos foyers et méritent d’autant plus d’attentions. La plupart de celles-ci sont à feuillage, mais pour les amoureux des fleurs, l’orchidée papillon (Phalaenopsis) constitue une option intéressante.

Offrez-vous un hiver fleuri!

L’orchidée papillon est une plante à feuilles épaisses et courbées. Idéal pour un bureau, un coin café ou près d’une fenêtre à la maison, elle procure instantanément couleur et élégance à une pièce. Le nom scientifique Phalaenopsis signifie « gros papillons » en grec et réfère à la forme particulière de ces fleurs. Cette catégorie comprend près de 60 espèces originaires de pays tropicaux d’Asie tels que : Chine, Taiwan, Thaïlande, Philippines, Malaisie, Indonésie, Nouvelle-Guinée, etc. La plupart des orchidées populaires sont des hybrides développées artificiellement par l’homme afin de les rendre plus robustes et faciles d’entretien. C’est aussi pour cette raison que vous trouverez facilement une multitude de couleurs pour égayer votre maison, comme, entre autres, le blanc, le rose, le jaune et des teintes rayées ou tachetées. Les orchidées sont disponibles en taille variable et les modèles nains ont tendance à être plus dispendieux. Certains types possèdent des tiges à plusieurs branches ce qui permet d’avoir entre 3 et 20 fleurs simultanément.  Bref, l’orchidée constitue un choix accessible à tous, pourvu qu’on prenne soin de leur fournir des conditions qui s’approchent de leur habitat naturel.

Empotage

La première erreur à éviter pour conserver son orchidée est de retirer la plante de son sol. Les orchidées grandissent naturellement sur des branches d’arbres, de la mousse et des rochers. Les racines ne sont donc pas du tout adaptées à la terre noire qui conserverait beaucoup trop d’humidité et les ferait pourrir. Pour la même raison, vous devez absolument choisir un pot qui se draine librement. Cela ne vous empêche pas de changer le sol de votre orchidée au besoin ou de regarder l’état des racines pour en assurer la pérennité. Le médium est normalement composé de matériaux légers et aérés capables de retenir l’eau et de supporter les racines, comme les morceaux d’écorces. Vous pouvez vous procurer du matériel d’empotage pour les orchidées dans les centres de jardinages, chez votre fleuriste ou parfois chez des détaillants comme Canadian Tire. Sachez néanmoins que les Phalaenopsis adultes peuvent souvent croître dans le même pot durant deux ans avant de nécessiter un nouvel empotage.

Arrosage

Quand arroser une orchidée? Les orchidées devraient toujours être arrosées le matin. En outre, vous pouvez observer que votre orchidée nécessite un arrosage lorsque les racines exposées à la surface deviennent d’un blanc argenté, soit généralement une fois par semaine. Pendant la saison de floraison, le besoin d’eau diminuera normalement aux deux semaines. Attention : un excès d’eau peut être fatal pour l’orchidée. La meilleure technique d’arrosage pour l’orchidée est donc par le dessous, c’est-à-dire que vous déposez le pot dans un petit bassin rempli d’eau pendant environ 20 minutes. Il est important d’égoutter le pot pour enlever l’excédent d’eau et que, par la suite, les racines ne touchent pas à l’eau avant le prochain arrosage. D’ailleurs, plus l’humidité est élevée chez vous, plus il est important de maintenir un bon flux d’air autour des racines et des feuilles. Dans le même ordre d’idée, éviter de mettre de l’eau sur ou entre les feuilles, car cela pourrait causer de la pourriture.

Engrais

L’engrais est essentiel pour avoir une plante forte et en santé. Ajouter un peu d’engrais pour orchidée chaque semaine pendant la saison de croissance, c’est-à-dire quand la plante n’est pas en fleurs. En anglais, il existe une expression « Weakly weekly » qui pourrait se traduire approximativement par l’idée d’en mettre moins, plus souvent. De cette façon, vous devriez utiliser environ la moitié de la quantité recommandée sur l’étiquette du produit et éviter les produits qui utilisent de l’urée, car ils peuvent brûler les extrémités des racines. Une formule 10/10/10 ou 20/20/20 fonctionne bien. Il existe plusieurs formules spécialement pour les orchidées, mais elles sont à peu près identiques.

Réduire l’utilisation d’engrais à une fois par mois pendant l’hiver et durant la floraison. Par ailleurs, certaines personnes aiment donner à leur plante un engrais spécifique de floraison en septembre ou en octobre afin de provoquer une floraison.

Température

En général, les orchidées papillon nécessitent un environnement chaud. Pendant leur croissance, elles aiment les températures comprises entre 20 et 36 °C, mais elles peuvent s’adapter à une température normale de 18 à 30 °C. Plus la température est élevée, plus le besoin d’humidité de la plante augmente. Les orchidées adorent le contraste des nuits fraîches et des jours chaleureux.

Lumière

Les orchidées papillon détestent le contact direct avec la lumière du soleil qui peut brûler leurs feuilles facilement. Une lumière naturelle et diffuse est idéale pour cette plante. D’ailleurs, vos plafonniers ne sont probablement pas suffisants. Si votre plante n’a pas produit de fleurs depuis 6 mois ou plus, essayez de changer la position de celle-ci pour la disposer plus près d’une fenêtre.

Floraison

Les Phalaenopsis fleurissent généralement à la fin de l’hiver ou au début du printemps. Leurs fleurs peuvent être maintenues pendant plusieurs semaines. Pour provoquer la floraison, la plante a besoin de quelques nuits plus fraîches que leur environnement habituel, mais pas en dessous de 18 °C. Sans ce contraste de température, la plante ne sera pas en mesure de fleurir.

Bref…

Les orchidées papillon sont généralement des plantes très gratifiantes à cultiver. Elles ne sont pas exigeantes et, dans les bonnes conditions, elles vous récompensent avec plusieurs mois de fleurs colorées, jusqu’à 4 mois dans certains cas. En somme, une croissance réussie signifie trouver le bon équilibre entre humidité, température, lumière et flux d’air. Vous voilà outillé pour adopter une petite orchidée pour égayer votre intérieur! //

Mots-clé dans l'article
, , ,
Autres articles de Sameera Liyanage

Planifier votre jardin dès maintenant

L’hiver s’en va et l’été prendra sa place graduellement. En été, un...
Lire cet article