Top(10)sque 2016

Voilà, 2016 est terminé et je vous offre un top 10 des disques que j’ai écouté et qui sont sortis cette année (Ils sont tout de même au nombre de 42). Alors allons-y!

  1. Metallica — Hardwired… To Self Detruct

Je vous entends déjà pactiser contre moi. Aimer un album de Metallica post Black album c’est impossible. Je suis d’accord que ce n’est pas leur meilleur disque et « objectivement » parlant pas l’album de l’année. Mais sans m’expliquer pourquoi, je me prends un pied incroyable à chaque écoute. Alors c’est en toute « subjectivité » mon album de l’année. La version de luxe avec un troisième disque contenant quelques inédits, un medley du grand Dio et quelques titres live vaut vraiment le détour pour les quelques dollars supplémentaires.

  1. Fates Warning — Theories Of Flight

Fates Warning ou comment être dans le rock progressif le plus pur sans tomber dans la démonstration inutile. Une complexité monstrueuse, des solos du feu de dieu et ce sans jamais déconcerter l’auditeur qui sort de ce disque indemne, du moins en apparence. La complexité au service de la musique donne des disques de cette trempe.

  1. Avenged Sevenfold — The Stage

Ce troisième album depuis la mort de The Rev, le batteur emblématique de la formation, est aussi le meilleur depuis ce départ et peut-être même le meilleur de la formation. Une pêche d’enfer et un résultat tellement proche et tellement loin du Avenged Sevnfold traditionnel. L’ajout d’éléments des années 70’s n’y est surement pas pour rien.

  1. Tarja — The Shadow Self

Et oui, deux albums dans le top 10 de l’année. Le pire c’est que je ne suis pas un grand fan de la carrière solo de Tarja Turunen, mais il faut se rendre à l’évidence. L’univers qu’elle s’est créé depuis l’album Colour In The Dark lui sied à merveille et depuis ce temps, elle peut se tenir la tête haute face à son ancienne formation.

  1. Sonata Arctica — The Ninth Hour

La formation phare du speed métal finlandais a dépassé la vingtaine d’années d’existence et après quelques expérimentations (Unia, Stones Grow Her Name) Sanata Arctica abat la carte du retour en arrière tout en conservant sa maturité musicale acquise depuis le temps. Un résultat tout simplement bluffant que tous n’auront pas compris.

  1. David Bowie — Blackstar

L’homme venu d’ailleurs est peut-être retourné sur sa planète mais non sans nous laisser un superbe cadeau de dernière minute. Un cadeau d’une beauté incroyable pleine de feeling jazz, pop et suintant la fin à plein nez. On dit souvent de se retirer avant de tomber. David Bowie l’a très bien compris. Rien à dire de plus. Une réussite sur toute la ligne.

  1. Metal Church — XI

Metal Church, groupe injustement méconnu de l’âge d’or du thrash et du Heavy metal nous sort encore une pépite. Alliant autant le thrash à la Metallica ou Overkill avec le heavy metal traditionnel d’un certain Iron Maiden et d’un chanteur rappelant Bobby Blitz d’Overkill justement, ce disque saura combler tous les amateurs de vieux métal.

  1. Rhapsody Of Fire — Into The Legend

Deuxième album depuis le départ de Luca Turilli, le guitariste virtuose ayant été pour beaucoup dans le succès de la formation Italienne, Rhapsody est plus fort que jamais. Un retour au speed metal symphonique légèrement mis de coté sur l’album précédent, Rhapsody n’a jamais été aussi inspiré et ça s’entend!

  1. Anthrax — For All King

Deuxième album depuis le retour de Joey Belladonna, chanteur emblématique de la formation thrash, For All King est sans contredit une tuerie. Titre « thrashisant » à souhait avec la touche de bonne humeur que le groupe a toujours apporté dans sa musique. Des titres rentrent dedans qui peuvent rappeler les belles heures de Persistance Of Time.

  1. TARJA — The Brighest Void

Album avant l’album officiel, The Brighest Void est tout d’abord un ramassis des idées que l’ancienne chanteuse de Nightwish a décidé de ne pas garder dans son disque officiel en plus de quelques reprises pas dégueu du tout. Il n’y a pas à dire, vous devez vous demander où est le véritable album!

Alors c’est fini, en attendant le classement de 2017 l’on pourra se sustenter de ces bonnes sorties et surtout apprécier les nouvelles sorties régionales que je continuerai à suivre. Sur ce, une bonne année 2017 à tous! //

More from Michael Dupuis-Souligny
Entrevue avec André Ranger
| André Ranger, déjà surnommé le King de l’Abitibi, n’est pourtant qu’à...
Read More