L’ABC du policier-parrain

Poste de La Sarre de la Sûreté du Québec
Crédit photo: Jean Caron

Les citoyens qui ont pris connaissance de notre nouvelle politique familiale savent que la sécurité des citoyens en fait partie intégrante, plus précisément à l’objectif 4.3. La 2e action prévue pour cet objectif est de faire connaître notre policier-parrain. Avant que vous posiez la question, un policier-parrain est un lien privilégié entre les forces de l’ordre et la communauté qu’il parraine. Ce policier couvre une (ou plusieurs) municipalité auprès de laquelle il intervient à titre de personne ressource, notamment pour l’administration municipale. En fait, afin de favoriser une interaction plus directe entre les policiers et les citoyens, la Sûreté du Québec a instauré en 1997 le programme de parrainage des municipalités. Le policier rencontre mensuellement le maire et la direction afin d’être au courant de ce qui se passe concrètement sur le territoire. Au-delà des rencontres prévues, il fait souvent partie d’échanges en lien avec la sécurité routière, les règlements municipaux, le Code criminel ou encore les activités de prévention.

JOËLLE DION

Depuis 2016, ce rôle important est joué à Clermont par Joëlle Dion. Il s’agit d’une policière d’expérience qui travaille à la Sureté du Québec au poste de la MRC d’Abitibi-Ouest (La Sarre) depuis 2004.

Je suis toujours disponible pour faire des rencontres lors d’évènements ou des conférences sur des sujets prédéterminés, soit  dans les écoles, maison des jeunes, activités diverses… j’aime beaucoup l’aspect communautaire que mon travail me permet d’exercer.

Il est évidemment positif que les citoyens soient au courant de l’existence de ces policiers attitrés à chaque municipalité. Par contre, il ne faut pas croire qu’il n’y a qu’à ce policier qu’il est possible de porter plainte ou poser des questions. Tous les policiers du secteur sont en mesure de répondre aux questions des citoyens, d’intervenir ou de prendre des plaintes.  Et par la suite, le suivi est fait auprès du policier qui parraine la municipalité, pour être au courant des problématiques du village qu’il parraine.

POLICE DE PROXIMITÉ

La police de proximité est une philosophie de travail implantée depuis plus de 15 ans à la Sûreté du Québec. Elle se base sur les cinq principes suivants:

  1. Qualité de service aux citoyens| une intervention policière modernisée, axée sur les attentes et les besoins des citoyens;
  2. Partenariat| la participation active du milieu dans le maintien de la sécurité publique et le partage des responsabilités avec les acteurs communautaires;
  3. Consultation de la clientèle| pour une connaissance des besoins et des attentes de la population envers les policiers;
  4. Résolution de problème| une résolution efficace et durable des problèmes locaux facilitée par leur identification et l’analyse de leurs causes;
  5. Présence policière familière| un rapprochement des services policiers et des citoyens, une meilleure connaissance du territoire et une interaction plus directe avec la population. //
More from Alexandre D. Nickner
Notre nouveau site web!
En 2015, le Hurlement voyait finalement le jour après plusieurs années de...
Read More