Astuces futées pour un chien bien hydraté

Cela ne date pas d’hier: l’exercice physique est essentiel afin de maintenir une bonne santé. Nombreux sont ses bienfaits, pour tous les groupes d’âge, mais également pour la gent canine! Saviez-vous qu’au-delà des jeux de balles, promenades, baignades et courses-sprint pour mettre le grappin sur le chat, il existe d’autres formes d’activités fondamentales pour votre chien? Dans cette chronique, je ferai une introduction au sujet de la stimulation mentale, que l’on nomme aussi activité intellectuelle, pour y revenir plus en profondeur dans une prochaine édition. De plus, puisque l’été pointe enfin son nez, j’en profite pour vous partager quelques trucs rafraîchissants pour tenir votre compagnon à quatre pattes bien hydraté cet été.

Reculons de plusieurs milliers d’années avant notre ère. Le chien non domestiqué cherchait sa nourriture en chassant, errant, fouillant et ce n’est pas tous les jours qu’il se mettait quelque chose sous la dent. Les chiens « d’aujourd’hui » vivant dans nos foyers, se voient offrir tous les jours, directement sous leur truffe, une gamelle remplie de croquettes ou de pâté humide que plusieurs engloutissent en quelques secondes à peine. La stimulation mentale (recherche de nourriture), qui constituait une grande partie de leur routine ancestrale, demeure pourtant toujours ancrée en eux! Il revient donc à nous, leurs gardiens, de les aider à retrouver cet équilibre. Vous constaterez qu’avec quelques changements d’habitude, certains comportements indésirables diminueront graduellement…

Trucs maison testés et approuvés par Einstein!

Été comme hiver, Einstein apprécie passer de longues périodes dehors. Depuis quelques années, je lui donne sa nourriture à l’extérieur, sauf par temps trop froid ou de pluie. Lorsque je décidai d’éliminer complètement la gamelle régulière, parce que chaque occasion pour le chien de mettre sa truffe à « on » n’est pas à négliger, j’avoue que le tableau devait être assez cocasse. Les premiers matins où je sortis dehors, la crinière hirsute et en robe de chambre, pour lancer et échapper volontairement la moulée de mon chien autour de sa niche et de la galerie, mes voisins se demandèrent probablement si je ne voyais pas une poule, au lieu d’un gros chien blond devant moi! Quand j’ai une brassée de vêtements à étendre sur la corde à linge, je fais patienter mon chien quelques minutes de plus pour son déjeuner. Dans la cour arrière, j’éparpille et cache ses croquettes auxquelles j’ajoute parfois des miettes de saucisses, fromage ou foie séché. Pendant que je m’affaire avec mes épingles et mes vêtements, Einstein est aux petits oiseaux, le museau bien enfoncé dans l’herbe. De plus, mon compagnon poilu s’en donne à cœur joie chaque fois que je lui offre son « glaçon spécial », qui lui fait souvent office de repas. J’utilise des grands contenants de margarine et de yogourt vides auxquels j’ajoute de la moulée, quelques cuillérées de bouillon de bœuf (sans sel ajouté ou à teneur réduite en sodium), pour ensuite les remplir d’eau. J’envoie le tout au congélateur et je garde une réserve dans mon gros congélateur au sous-sol. Bien installé à l’ombre, Einstein peut déguster son « popsicle » goulûment pendant que je fais de même avec mon cornet de crème glacée à 3 boules!

Si votre chien est de petite taille, vous pouvez utiliser des contenants à glaçons ou à sucettes, en prenant sensiblement la même recette. L’ajout de fruits rend le tout encore plus rafraîchissant. (Bleuets, tranches de pommes sans les pépins, melons…) Si vous avez un chiot tout nouveau à la maison, l’idée suivante le ravira à coup sûr et ses gencives sensibles, ainsi que vos doigts, vous remercieront! Prenez une débarbouillette que vous plongerez dans du bouillon ou de l’eau tout simplement. Faites-en ensuite un petit rouleau (quelques miettes de nourriture peuvent également s’y cacher. Utilisez les aliments mentionnés plus haut, ou même du jambon ou du poulet) puis déposez la débarbouillette dans un contenant avant de le placer au congélateur pour quelques heures. Voilà un super jouet de dentition pour votre canidé pourvu de petites dents diaboliquement acérées!

À retenir

  • Qu’il se trouve à l’intérieur ou à l’extérieur, votre chien devrait toujours avoir de l’eau fraîche à sa disposition, en quantité suffisante. Ceux qui passent de longues périodes dehors auront besoin d’un abri et de l’ombre pour se cacher du soleil: une niche, un dessous de galerie ou la proximité d’un gros arbre;
  • Les promenades sur l’asphalte sont à proscrire par temps très chaud, car les coussinets de votre chien peuvent subir d’importants dommages. Privilégiez les balades en matinée ou en soirée;
  • Chaque année, trop d’enfants et d’animaux suffoquent à l’intérieur d’une voiture. Soyons à l’affût! Et je vous assure que votre compagnon ne vous en tiendra pas rigueur si vous faites un aller-retour au dépanneur sans lui! Surtout si vous revenez avec du saucisson!

Splish, splash, plouf!

Votre chien est un adepte des éclaboussures? Si vous n’avez pas accès à un cours d’eau à proximité, la pataugeoire demeure un incontournable tout au long de la saison estivale. Les variantes sont infinies; surprenez votre toutou! Bâtons, jouets divers, balles et frisbees à lancer dans l’eau, gâteries à aller chercher sur l’eau et dans l’eau, etc! Aussi, si votre ami canin apprécie particulièrement le boyau d’arrosage, vous pouvez lui proposer plusieurs petites douches durant la journée. En parlant du boyau d’arrosage, comme l’eau peut être brûlante à sa sortie, due à l’exposition du boyau resté au soleil, prendre le temps de laisser l’eau refroidir avant d’asperger pitou!

Bon été à tous, humains et canins! //

Tags from the story
, ,
More from Katrine Hébert-Poliquin
Sous le charme du Brésil
Véritable paradis naturel, le Brésil, baptisé ainsi d’après le nom d’un arbre...
Read More