As-tu le bonheur facile?

Toute une question en commençant! On entend souvent le mot bonheur, on prêche plusieurs moyens pour être heureux. Passant des conférences aux séjours de toutes sortes, on essaie de le trouver, de se l’approprier. Mais qu’en est-il du bonheur, le vrai?

Pour certains, le bonheur, c’est de penser à la fin de semaine qui approche et pour d’autres, c’est de regarder le soleil qui se couche. L’important, c’est de l’accueillir ce bonheur : de le vivre, de le savourer! Et du bonheur, il y en a partout, chaque jour! Le plus merveilleux, c’est qu’il y en a pour tout le monde. Oui, oui!

Comment définir le bonheur? C’est simple… C’est un moment où on éprouve de la joie, où on s’arrête pour vivre l’instant présent. Ce sont des événements heureux, comme sentir le vent sur sa peau, se tremper les orteils dans le lac, sentir le parfum des fleurs, marcher dans le bois, se faire masser, déguster un bon repas, jouer à un jeu de société, faire du bricolage, peindre un tableau, humer les odeurs du café, rendre un sourire, faire un câlin, prendre un bon bain chaud lors des soirées plus fraîches, planter un arbre, se réunir en famille, se marier, faire du vélo par une belle journée d’automne, écouter ses grands-parents raconter leur histoire, goûter à une bonne tarte aux pommes qui sort du four, écouter le chant des grenouilles le soir quand le soleil se couche, découvrir un nouvel endroit, s’étendre sur notre divan et écouter un bon film avec une couverte, faire un feu dans la cheminée, écouter notre chanson favorite à tue-tête en roulant en voiture, mâcher de la gomme et faire des ballounes, et j’en passe…

Parfois, les gens pensent que le bonheur colle juste à la peau de certaines personnes, c’est tout faux. Le bonheur colle à la peau de ceux qui prennent le temps de le vivre tout simplement. À ceux qui l’aime, qui provoque les occasions heureuses. On se met souvent des barrières qui nous empêchent de voir les choses comme elles sont, ce qui fait que nous manquons des moments heureux, des moments qui méritent qu’on arrête notre rythme de vie effréné. Il faut prendre le temps d’ouvrir nos yeux et de voir la réalité, parce qu’elle est souvent belle la réalité.

Il y a aussi ce « faux » bonheur instantané des médias sociaux qui changent la perspective des choses. Tout est devenu tellement facile, tellement rapide qu’on oublie la vraie réalité. En fait, ce phénomène change la réalité. Le bonheur devient banal, parce qu’on veut tout maintenant et sans attendre. Donc, on ne savoure plus le moment. On le vit par un écran, par des photos retouchées, par des rencontres truquées, par des émotions simulées. Le vrai bonheur lui, se vit et se sent. Le vrai bonheur, c’est ce qui se passe dans nos vies et non pas au travers d’un moteur de recherche et de sites web. Après tout, être heureux, c‘est facile!

Pensez-y comme il faut : le bonheur est là, tout juste à côté de vous. Il suffit d’étirer la main et d’être ouvert. Essayez-le au moins une fois par jour! Que ce soit votre nouvelle posologie! Vous allez en redemander, c’est garanti!

« Le bonheur est une petite chose que l’on grignote, assis par terre, au soleil. » - Jean Giravdoux

Tags from the story
, ,
More from Jacinthe Bélanger
L’essentiel
La vie est un tourbillon d’événements qui nous fait valser au gré...
Read More